ELECAM en Espagne

L’élection présidentielle 2018 aura lieu dans quelques jours et l’organisme qui s’en occupe, ELECAM (Elections Cameroon) se dit prêt pour. Les Camerounais de tous bords vont choisir ce Dimanche 7 Octobre 2018 le locataire du palais d’Etoudi pendant les 7 années avenir, rappelons-le, 9 candidats sont en lice pour se partager les environs sept millions de personnes inscrites sur les listes électorales. La diaspora camerounaise représente environ cinq millions d’âmes et plus de dix-neuf milles trois cent (19300) votants repartis dans tous les pays du globe serait tout naturellement de la partie.

Dans sa mission de faire participer le maximum de personne au vote, ELECAM a mis le cœur à l’ouvrage et a lancé depuis Septembre une grande campagne de sensibilisation à travers les représentations diplomatiques du Cameroun  en étranger. Du Gabon en aux Etats-Unis en passant par la Tunisie et la France, les camerounais sont appelés massivement à prendre part au vote.

(suite…)

ELECAM LIVRE LE MATÉRIEL ÉLECTORAL A LA DIASPORA

L’élection présidentielle Camerounaise du 07 octobre prochain (2018) arrive à grande enjambée, pendant que les candidats se partagent et justifient leurs programmes aux Camerounais des quatre coins du globe, l’organe organisatrice ELECAM (élections Cameroon) elle aussi déploie son arsenal pour faire participer le maximum de votant. Et comme tout le monde le sait, le Cameroun a une très dynamique qui contribue aussi bien dans l’économie Camerounaise et dans la valorisation de sa culture, et de ce fait, elle (la diaspora) a un droit de regard très particulier sur la gestion politique du pays ; et c’est en reconnaissance de ce droit que la direction des élections a commencé à installer les bureaux de vote pour la diaspora Camerounaise. Les Camerounais de la diaspora voteront dans 64 bureaux de vote repartir dans l’ensemble des représentations diplomatique du Cameroun. La toute première représentation diplomatique Camerounaise à recevoir le matériel électoral dédié aux prochaines élections présidentielles est celle de BERLIN (Allemagne) suivi un peu plus tard par celle de BRUXELLE (Belgique).

Les camerounais de la diaspora (comme tous les autres Camerounais) auront la responsabilité de choisir parmi les neuf candidats celui qui serait locataire du Palais d’ETOUDI pendant les prochaines années.