LE PLAIDOYER POUR LES ETUDIANTS CAMEROUNAIS DE FRANCE EN DIFFICULTE

MES CHERS COMPATRIOTES,

« C’EST DUR D’AVOIR VINGT ANS EN 2020 », DECLARAIT EMMANUEL MACRON, LORS D’UNE INTERVIEW TELEVISEE.

IL FAUT RECONNAITRE QUE LES JEUNES SONT EPROUVES. ET PLUS PRECISEMENT, LES ETUDIANTS.

COURS A DISTANCE A LA FAC, PROBLEMES ECONOMIQUES, VIE SOCIALE REDUITE, LES ETUDIANTS PAIENT UN LOURD TRIBUT A LA CRISE ECONOMIQUE ET SOCIALE ENGENDREE PAR LE COVID-19.

MES CHERS COMPATRIOTES,

PAR CETTE CONTRIBUTION NOUS VOULONS ALERTER, SUR LA SITUATION CRITIQUE DANS LAQUELLE LES ETUDIANTS CAMEROUNAIS DE FRANCE SE TROUVENT.

CES JEUNES COMPATRIOTES CONSTITUENT UN PUBLIC PARTICULIEREMENT SENSIBLE EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT ET LES REPONSES APPORTEES JUSQU’A PRESENT PAR LE GOUVERNENT FRANÇAIS SONT LARGEMENT INSUFFISANTES POUR REPONDRE A LEURS PROBLEMATIQUES.

AFIN D’ATTIRER VOTRE ATTENTION SUR LA SITUATION DE PRECARITE DE CERTAINS ETUDIANTS CAMEROUNAIS, WILLIAM TCHALE FOYET, SECRETAIRE CHARGE DES ETUDIANTS DE L’UNION DES CAMEROUNAIS DE L’ETRANGER A SILLONNE L’ÎLE-DE-FRANCE

A LA RENCONTRE DE NOS ETUDIANTS AFIN DE VIVRE LE QUOTIDIEN DE CEUX-CI.

NOUS AVONS AUSSI TRAVAILLE AVEC L’ASSOCIATION DES ÉTUDIANTS CAMEROUNAIS DU MANS, DE LILLE DE LYON ET L’UNION NATIONALE DES ETUDIANTS DE FRANCE, LA PRINCIPALE ORGANISATION ETUDIANTE EN France. L’ATTACHE DE PRESSE DE CETTE ORGANISATION EST UNE JEUNE CAMEROUNAISE AU NOM MME ELISABETH ABANDA AYISSI.

COMME QUOI, NOUS SOMMES PARTOUT.

CES ASSOCIATIONS SE SONT JOINT A L’UCE DANS CETTE CONTRIBUTION POUR FORMULER DES REVENDICATIONS CONCRETES QUI PERMETTRAIENT D’AMELIORER LA SITUATION DES ETUDIANTS CAMEROUNAIS EN FRANCE.

COMME DIFFICULTES :

SUR LE PLAN ADMINISTRATIF :

NOS JEUNES COMPATRIOTES RENCONTRENT DES DIFFICULTES LIEES A LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES POUR LE RENOUVELLEMENT DES TITRES DE SEJOUR.

DESORMAIS TOUTES LES DEMARCHE SE FONT EN LIGNE. CEPENDANT IMPOSSIBLE D’OBTENIR UN RDV EN LIGNE SUR LES SITES DE LA PREFECTURE POUR LE RENOUVELLEMENT OU LA DEMANDE DE TITRE DE SEJOUR. ET DERRIERE, C’EST DIFFICULTES ADMINISTRATIVES LIEES A L’EXPIRATION ET AU RENOUVELLEMENT DES TITRES DE SEJOUR.

LES ETUDIANTS CONCERNES VIVENT UNE SITUATION PRECAIRE, LIEES A LA SITUATION D’IRREGULARITE SUR LE TERRITOIRE. FACE A UN CONTROLE DE POLICE, ILS PEUVENT ETRE PLACES EN CENTRE DE RETENTION ADMINISTRATIVE.

 

SUR LE PLAN SOCIAL ET FINANCIER :

DES DIFFICULTES SOCIALES ET FINANCIERES AGGRAVEES PAR LE RE CONFINEMENT.

EN EFFET, IL EST APPARU UN ENSEMBLE DE DIFFICULTES QUI AUJOURD’HUI REND LES ETUDIANTS DE LA COMMUNAUTE CAMEROUNAISE VULNERABLES ET LES PLONGENT AINSI DANS UNE GRANDE PRECARITE

BEAUCOUP ONT PERDU LEURS JOBS ETUDIANTS, ALTERNANCE DEPUIS PRES D’UN AN DEJA, D’AUTRES N’ONT TOUT SIMPLEMENT PAS TROUVE D’ENTREPRISE D’ACCUEIL POUR L’ALTERNANCE. CE QUI SIGNIFIE, PLUS AUCUNE SOURCE DE REVENUES LEURS PERMETTANT D’ASSURER DES ENGAGEMENTS SOUSCRITS POUR LA CONTINUITE DE LEURS ETUDES, CE QUI ENTRAINE LES CONSEQUENCES DIRECTES SUIVANTES :

  • LA PERTE DE LOGEMENTS
  • DIFFICULTES DE RENOUVELLEMENT DU TITRE DE SEJOUR
  • UNE ANNEE BLANCHE
  • DIFFICULTES DE FINALISATION DES ANNEES A STAGE OBLIGATOIRE CAR IMPOSSIBLE D’EN TROUVER
  • UN FORT TAUX DE STRESS, DE DEPRESSION ET DES PATHOLOGIES PSYCHIATRIQUES

 

SUR LE PLAN PEDAGOGIQUE :

LES PREFECTURES APPRECIENT LE CARACTERE « REEL ET SERIEUX » DES ETUDES, EN VUE DU RENOUVELLEMENT DES TITRES DE SEJOUR DES ETUDIANTS, ET POUR CELA, SE FONDENT NOTAMMENT SUR L’ASSIDUITE EN COURS. UNE PRECARITE PEDAGOGIQUE RENFORCEE PAR LES COURS EN LIGNE ET LA FRACTURE NUMERIQUE

 

ÉCHOUER A SES EXAMENS OU ETRE ABSENT· DE COURS EST SYNONYME DE MENACE DE NON RENOUVELLEMENT DES TITRES DE SEJOUR. AVEC LA MISE EN PLACE DE COURS EN LIGNE ET UNE FRACTURE NUMERIQUE IMPORTANTE, DE NOMBREUX ETUDIANTS RISQUENT DE SE RETROUVER EN SITUATION D’ECHEC METTANT A NOUVEAU EN PERIL LA POURSUITE DE LEURS ETUDES.

AU REGARD DES ELEMENTS SUSCITES, L’UNION DES CAMEROUNAIS DE L’ETRANGER, EN CONCERTATIONS AVEC LES ASSOCIATION DES ETUDIANTS CAMEROUNAIS SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS VENONS, SOUMETTRE A VOTRE ATTENTION , DES SUGGESTIONS QUE NOUS AVONS PENSEES UTILES APRES PLUSIEURS SEANCES DE TRAVAIL EN CES QUELQUES POINTS :

1- QUE L’AMBASSADE FOURNISSE DES DOCUMENTS PERMETTANT AUX ETUDIANTS DE JUSTIFIER LEURS RESSOURCES DANS LA PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT DE LEUR TITRE DE SEJOURS.

PAR EXEMPLE : PAR LE PASSE, L’AMBASSADE DELIVRAIT UNE ATTESTATION DE RESSOURCES AUX ETUDIANTS. Ce document reconnu par les Préfectures et délivré par le Service culturel atteste que l’étudiant non – boursier reçoit chaque mois de ses parents une somme d’argent lui permettant de vivre en France. Le montant minimum est fixé par le Ministère de l’intérieur.

C’est une pièce essentielle pour le renouvellement du titre de séjour étudiant

2- QUE LES ASSOCIATIONS METTENT EN PLACE UN SYSTEME DE BANQUE ALIMENTAIRE SOLIDAIRE DES CAMEROUNAIS GENEREUX ENVERS LES ETUDIANTS.

NOUS CONSTATONS TOUS ENSEMBLE QUE LA SITUATION EST LOURDE, URGENTE ET TRES PREOCCUPANTE. NOUS COMPTONS D’ORES ET DEJA DEUX CAS D’ETUDIANTS INTERNE EN PSYCHIATRIE POUR TROUBLE DE COMPORTEMENT INDUIT PAR CETTE CRISE.

 

RECEVEZ CHERS COMPATRIOTES, NOS VŒUX LES MEILLEURES POUR L’ANNEE 2021.