Vœux pour 2021, vision pour l’UCE

A tous les adhérents de l’UCE, à tous les Camerounais de l’étranger, à tous nos partenaires qui participent à nos actions en France, je présente mes meilleurs vœux en ce début d’année 2021.

S’ils sont souvent un peu oubliés des pouvoirs publics Camerounais, les Camerounais de l’étranger animent des communautés précieuses pour notre pays et pour son rayonnement dans le monde. Ils investissent pour l’avenir, ils développent leur savoir-faire dans tous les domaines, et grâce à leur nombre, ils constituent une force croissante et puissante.

Depuis sa constitution, l’Union des Camerounais de l’Etranger, pour mieux se faire entendre, et remplir ses quatre missions, accueil, entraide, convivialité et le rayonnement de notre communauté, l’UCE a rassemblé et respecté toute la diversité des communautés Camerounaises.

L’UCE est animée par des femmes et hommes Multiculturelles et multi-métiers associés et guidés par leur volonté de faire partager leurs expériences et connaissances avec amour, passion, dévouement et surtout créativité.

Je saisis opportunément cette occasion pour relever ici quelques actions menées par l’UCE pour nos compatriotes.

Nous avons remis un chèque de 800.000frs en Elan de solidarité à la famille AGBOR, déplacée interne de la crise anglophone.

Nous avons été consultés et avons pris part au Grand dialogue national, initié par le président Paul Biya.

-On a pris part à l’organisation de la rencontre de prise de contact entre Son Excellence André-Magnus EKOUMOU ambassadeur du Cameroun en France avec les présidents d’associations basées en France et les chefs de communautés.

– rédaction d’une lettre de protestation pour la remis en liberté sous contrôle judiciaire libération du rappeur MHD en détention provisoire pour le meurtre de LOIC KAMTCHOUANG lynché dans les rues de Paris en juillet 2018.

– intervention dans les préfectures pour les prises de rendez-vous de nos compatriotes.

– Soutiens de deux Camerounaises (Nadine dans l’Hérault et Maman Pauline Boulangère à Levallois) victimes d’acte de racisme.

– Accompagnement de plus de cents camerounais dans les démarches administratives (préfectures et Ambassade du Cameroun)

– pris en charge judiciaire pour la demande de réexaminassions de la demande de régularisation de l’artiste prince AIME

– Nous avons saisi le président Macron et le ministre de la santé en France pour leur de régulariser des Camerounais qui ont des compétences dans le domaine médical et qui résident en France afin qu’ils mettent leurs expériences et savoir au profil des hôpitaux qui souffrent d’un manque d’effectif depuis la crise de la covid 19. Pour ne citer que ceux-là

Chers adhérents, L’UCE peut se satisfaire aujourd’hui des actions ainsi réalisées, il n’en demeure pas moins que la performance et le potentiel considérable que l’UCE attend de la diaspora Camerounaise de France exige une mobilisation de tous.

A ce titre, je souhaite voir les attentes ci-après satisfaites :

–            5000 adhérents inscrits en 2021

–           100 associations inscrites

–           La matérialisation de la semaine du Camerounais en France

–            Le lancement de « RETOUR AUX SOURCES »  notre plus grand projet est la mise en place effective de notre projet d’assistance rapatriement de corps participative. Ce projet se veut solidaire, moderne et familiale.

Chers adhérents, l’ayant dit, il ne me reste que de vous souhaiter une fois de plus une bonne d’année 2021.

Bonne et heureuse année !

 

 

Eric Golf KOUATCHOU

Président de l’Union des Camerounais de l’Etranger