Municipales 2020 en France : la diaspora camerounaise gagne des sièges

Ils sont 300 conseillers municipaux, maires ou adjoints à l’issu du deuxième tour des municipales du 28 juin 2020 en France. Ils ont pris fonction le 4 juillet 2020.

Comme Monsieur Blaise ETHODET ,2e adjoint au maire, délégué aux finances, affaires économiques, emploi et insertion socioprofessionnelle , 300 camerounais d’origine, vivants sur le territoire français ont reçu les suffrages des français. A Montrouge, Patrice Ondoua est réélu sur la liste d’Union Centriste, conduite par Etienne Lendereau. A Paris 18è, l’urbaniste Dieudonné Ngomou a été élu sur la liste d’Union de la Gauche, conduite par le maire sortant, Eric Lejoindre. Dans l’arrondissement de Paris 20ème, l’ancien footballeur et sociétaire du Tonnerre Kalara Club (Tkc) de Yaoundé, Epara Epara Epency, Maire-adjoint sortant en charge des Sports est reconduit sur la liste d’Union de la Gauche, emmenée par Éric Pliez. Gertrude NGO KALDJOP est quant à elle, Conseillère Municipale à la Mairie de Metz. Jean Pierre YETNA, pour sa part, est élu Maire Adjoint de Montmorency en Île de France (un troisième mandat électif).
Blaise Metangmo, originaire de la Menoua dans la région de l’Ouest, est élu premier adjoint au Maire dans la commune de Halluin en France. Martin KAMGUEN devient le 1er adjoint maire de Domont.

Au terme des installations, trois centaines de camerounais d’origine font partie des exécutifs communaux en France. Ce chiffre fait du Cameroun l’une des communautés les plus importantes des élus français d’origine africaine, dans l’hexagone.

Danielle Mouadoume B.